mardi 23 novembre 2010

La capote de laine d'Élèle

Ce n'est pas toujours facile de raconter des histoires simples.

Prenons Louise Laverdure, que ses amis surnomment Élèle, l'acronyme de son nom civil complet.

Élèle tricote en regardant la télé. C'est simple, tricoter, et franchement on en a rapidement vu le bout.

Je pourrais vous dire qu'elle ressemble à une miss météo qui aurait de plus gros sourcils.

Ou bien qu'elle emploie de la laine et du polyester pour ses tricots.

En fait, Élèle n'a même pas vingt-cinq ans. Elle a vingt-six ans. Et elle tricote comme une grande-mère. Ses yeux bruns, camouflés sous d'épais sourcils bruns, ne manquent pas une cotte, brune ou beige. À chaque soir, une paire de pantoufles et une paire de mitaines.

Jusqu'au soir où son copain Théo, un jeune grec dans la trentaine, bedonnant et procrastinateur, lui demande de lui tricoter une capote avec son accent anglais de Montréal.

-Tricote-moé aune capote hestie! Ha! Ha!

Élèle trouve ça drôle et elle lui tricote sa capote en une heure pile. Une belle capote de laine blanche avec pas un poil qui dépasse. Du travail d'artiste.

-Essaie-la, qu'elle lui dit, fière de son oeuvre.

La capote est en laine. Théo capote.

-Y'essayerai pas ça moui-là! Ça pique en fuck you d'la laine! Ayoye!

La capote de laine demeure sur le divan. Élèle part se coucher en boudant. Elle dit à Théo qu'elle ne veut plus le voir. Alors Théo baisse ses culottes et enfile la capote de laine.

-Tiens e'l'ai mise ta christ de capote de laine! T'es contente-là holy fuck? Ayoye motherfucker! qu'il dit.

-Décrisse! qu'elle lui répond. J'veux p'us t'voir!

Théo enlève sa capote de laine, remonte ses culottes et crisse son camp.

-Jeez! I just know nothing about women! qu'il maugrée en descendant l'escalier. J'l'ai mise sa calice de capote de laine!!! Fuck that! Get out of my heart Élèle!

Élèle voyant que son ami de coeur est parti sent qu'elle a peut-être exagéré. Elle s'essuie une larme au coin de l'oeil. Caresse sa belle capote de laine. Puis se remet au tricot devant la télé.