samedi 14 janvier 2017

Charles Darwin ne pouvait pas me répondre ce matin puisqu'il est mort

Les rituels prennent de plus en plus d'importance en vieillissant. Ce n'est pas parce qu'ils sont importants. C'est le fait de vieillir qui finit par nous rendre tous plus ou moins contemplatifs et routiniers. Les chats font pareil. Et les chiens aussi. On veut de la nouveauté, mais on revient vite à son petit café matinal, ses petites vidéos et ses musiques calmantes. Et le reste du temps, quand on ne dort pas, on attend.

Ce matin, aux petites heures, je contemplais des poissons sous l'eau via une chaîne quelconque sur YouTube. Cela se passait dans des eaux tropicales. Toutes sortes de poissons multiformes et bigarrés nageaient devant mon café.

Comme c'est souvent le cas le matin, je me suis mis à réfléchir. Le reste du temps, je suis trop blasé pour réfléchir. Je ne fais que gérer mes obligations. Mais le matin, je vous le jure, ça bouge et explose dans ma caboche. Une impression n'attend pas l'autre et il arrive même que cela se transforme en idées, imaginez-vous donc.

Il serait présomptueux de me croire plus futé qu'un biologiste. Je ne comprends pas tout à fait les théories de Darwin sur l'évolution et la sélection naturelle. Je les accepte volontiers parce que les gesticulations des créationnistes manquent de finesse d'esprit. Je saisis un tant soit peu que les créatures s'adaptent à leur milieu et que seuls les mieux adaptés survivent, dont les singes qui se tiennent sur deux pattes.

Je m'éloigne un peu de ce que je veux vous dire peut-être parce que je ne sais pas comment le formuler convenablement...

Je me demandais naïvement pourquoi tel poisson a des nageoires carrées et tel autre pas de nageoires du tout. Pourquoi les hippocampes, les oursins, les méduses et toutes ces formes de vie si variées qui sont pourtant issues d'un même ancêtre très lointain, quelque chose comme une bactérie?

Pourquoi les éléphants ont-ils une trompe? Si les êtres humains prenaient l'habitude d'attraper des trucs avec leurs narines, auraient-ils une trompe à la place du nez dans quelques milliers d'années?

Vous voyez sûrement où je veux en venir...

Toutes les explications qu'on peut me fournir ne jettent aucune lumière sur le mystère de la vie. Et je ne peux pas compter sur Charles Darwin pour m'en dire plus puisqu'il est mort.

Je ne remets pas en question la science et suis plutôt en sa faveur somme toute. Mais pourquoi la trompe de l'éléphant, hein? Et pourquoi les chattes peuvent-elles mettre bas une portée de chatons qui ont les gènes de cinq chats différents? Il y a ceci et cela, bien sûr. Néanmoins, cela m'étonne encore.

Je finis presque par croire que Dieu est une hypothèse envisageable, même si je ne m'explique pas plus les desseins de cette Chose.

Bon. Je vais me reprendre un café.

La vie est pleine de questions, de mystères et de vidéos sur YouTube...