mercredi 23 mars 2016

Quelques airs d'harmonica pour se ruiner les babines



L'harmonica est un instrument de musique qui se transporte facilement un peu partout. Il est devenu par la force du mouvement mon jouet musical de prédilection. J'en aurai traîné plusieurs, d'un océan à l'autre, au cours de ma jeunesse.

J'ai débuté avec Oh When the Saints Go Marching In. Parce que le dépliant accompagnant mon premier harmonica me disait où souffler pour faire un sol-si-do-ré si-sol si-la. Au bout de trois mois, j'étais presque capable de la jouer. Puis je suis passé progressivement aux blues, aux rigodons et autres airs improvisés.

J'ai appris beaucoup d'harmonicistes anonymes croisés au cours de mes pérégrinations vers l'Ouest. Je me souviens entre autres d'un Autrichien rencontré au Yukon qui semblait faire dix notes lorsqu'il expirait et aspirait dans sa ruine-babines. Je passerai sans doute ma vie à tenter d'imiter cet inconnu qui ne parlait ni français, ni anglais et peut-être pas l'autruche...

Je manque cruellement de temps pour vous livrer tous les airs, chansons, dessins et textes qui continuent de remplir ma besace depuis tant d'années. Je me permets d'en sortir quelques-uns de temps à autres pour résister à ma façon aux rapports sociaux et courbettes que je déteste tant, ce qui me confine à ne produire que pour ce blogue, quelques initiés sur Twitter et parfois Facebook. Je n'ai pas la patience de mendier le droit de vivre de mon art auprès de tierces personnes. J'en vis déjà sans faire trop de vagues. À l'instar de tant d'autres que je fréquente sur les réseaux sociaux qui n'en ont rien à foutre de l'industrie des artistes.

Assez de jérémiades. Je vous livre donc quelques airs d'harmonica que j'ai produits à la bonne franquette à l'aide d'un petit lecteur Sansa que m'a légué l'auteur-compositeur-interprète et ami Robbob.

Sur ce, musique!

Bidoubidoupwappwap Blues 

Blues de la fenêtre qui claque au vent
Vive la Rose! (Folklore acadien de la Nouvelle-Écosse)

Improvisation sur La chanson de Louis Riel (Folklore des Métis du Manitoba)


Aucun commentaire: