lundi 14 décembre 2015

Nouvelle toile: "Su' l'perron"

Je ne peins pas des toiles en ce moment: je les ponds!

En voici une autre qui m'a pourri mon sommeil cette nuit. J'avais tellement de petits détails et de couleurs dans les yeux après l'avoir terminée, hier soir, que j'ai eu du mal à m'endormir. Le mythe de l'artiste qui souffre pour son art est plutôt bénin dans mon cas. Je trouverai bien le moyen de dormir tout mon soûl la nuit prochaine...

C'est une toile à l'acrylique de format 18 X 18 pouces. Elle s'intitule "Su' l'perron".

***

Puisque je n'ai pas dormi de la nuit, ou si peu, vous comprendrez que je ne vous embêterai pas ce matin avec mes déblatérations à propos de ceci, cela, Philippe-Flop Couillard d'Arabie Saoudite ou la mafia libérale.

Mark Twain avait trouvé un moyen de ne pas écrire des conneries sur le coup de la colère ou bien de la fatigue. Il laissait reposer ses textes sur sa cheminée toute une journée avant que de les envoyer pour publication. À l'ère des médias sociaux où tout devient instantané, nous sommes encore plus susceptibles d'exprimer des conneries que Mark Twain a pu le faire à l'occasion.

Malheureusement, je n'ai pas de cheminée.

Et je n'écris pas avec une plume et de l'encre.

Ça doit faire au moins vingt ans que je n'écris plus à la main...

Ma dextre me sert à peindre des tableaux, jouer de la guitare et sortir les poubelles, pour ne citer que ces emplois-là.

C'est tout ce que je peux dire sur ce sujet.