lundi 3 mars 2014

Une histoire d'oeufs

Il était une fois une poule qui pondait un oeuf. L'oeuf était plutôt gros et il allait bientôt finir dans l'assiette du fermier Roman Garand.

Roman Garand mangeait des oeufs tous les jours puisqu'il n'avait que ça dans sa vie, des poules.

Son poulailler débordait d'oeufs de toutes les grosseurs.

Mais c'était surtout les oeufs de cette poule qu'il mangeait, ainsi que ceux de la poule à côté d'elle qui ne portait pas vraiment de nom elle aussi.

Ces deux poules anonymes nourrissaient le fermier du fruit de leurs entrailles.

Le coq chantait un peu plus que trois fois sur cette ferme, comme sur toutes les autres fermes du village.

Le soleil se levait à l'heure fixée par le canal de la météo.

Et les soirs de pleine lune n'étaient jamais lumineux lorsqu'il y avait des nuages.

Les deux poules picoraient ça et là. Le coq unissait son cloaque au leur pour passer le temps.

Roman Garand se fit des oeufs durs cette fois-là.

Et la poule du tout début était d'ores et déjà trop vieille pour faire du bon poulet rôti sur la broche.

La vie, c'est comme ça. On n'occupe pas toujours le haut de l'échelle animale.

On ne peut jamais garder tous ses oeufs pour soi.

Quant à l'omelette, on ne la voit jamais. On voit seulement les oeufs cassés, comme toujours. 


Aucun commentaire: