lundi 23 septembre 2013

Le hic d'être laïc...

Ce qui m'étonne le plus dans le cas de le projet de Charte dite des «valeurs québécoises» c'est qu'elle réussit à se mettre à dos autant de croyants que de laïcs.

Ainsi, le crucifix ne sera pas ôté de l'Assemblée Nationale. Il fait partie de notre histoire. En effet, c'est Duplessis et l'Union Nationale qui l'ont accroché là, du temps où l'Église et l'État ne faisaient qu'un. Cela ne fait même pas cent ans que c'est déjà de l'Histoire...

Il convient de dire, par ailleurs, que le gourou qui a fondé la secte des Chrétiens, Jésus, prêchait que nul ne doit servir deux maîtres et qu'il fallait choisir entre Dieu ou l'Argent, quitte pour remettre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu.

Je n'imagine pas Jésus se promener avec une croix dans le cou. Je l'imagine plus facilement avec une croix sur les épaules. On veut le tuer parce qu'il a renversé les tables des marchands du temple. Et parce qu'il fait chier les curés de l'époque. Ponce Pilate, représentant de César, s'en laverait bien les mains. Quelques coups de fouet, deux ou trois coups de bâton et il te le renverrait au Jardin des oliviers sans problèmes. Mais non, ce sont les curés qui rappliquent pour dire que Jésus se prend pour le roi des Juifs, d'où le crime de lèse-majesté qui est passible de la peine de mort selon l'article untel des lois romaines...

Je n'ai rien contre le christianisme ni contre quelque religion que ce soit.

Je ne crois en aucune d'entre elles. Je m'en tiens éloigné pour mon plus grand bénéfice spirituel et intellectuel.

Je suis en faveur de la laïcité non pas pour me venger des religions, mais pour m'en protéger, comme tout le monde.

On ne doit jamais accorder trop de pouvoir aux sorciers. Ils boivent trop et souvent n'ont pas les idées très claires. N'importe quelle crapule qui affirme son stupre est moins dommageable pour la communauté qu'un ange exterminateur, zélote d'une idée fixe qui se transforme souvent en lubie meurtrière.

Je suis aussi partisan de la paix.

De la grande crisse de paix pour tout le monde.

Je voudrais bien que toutes nos institutions soient laïques.

Mais l'on ne me fera pas croire que cela doive passer par l'histoire et le nouveau catéchisme.

Il y a un hic avec cette Charte des valeurs québécoises si les laïcs ne s'y reconnaissent pas, non?