mardi 27 septembre 2011

Un Premier ministre libéral qui s'enfuie du Parlement déguisé en femme

On connait peu notre histoire et c'est dommage puisqu'il y a un tas d'histoires drôles.

Dont celle de l'émeute du 5 avril 1932 devant le Colonial Building de Terre-Neuve, l'équivalent de la Chambre des Communes à cette époque.

C'était en pleine crise économique, comme celle qui s'en vient sur nos rivages en ce moment.

Dix milles Newfies ont marché sur le parlement et y sont entrés de force en faisant péter toutes les barrières.

Le capitalisme a mangé une sacré raclée cette journée-là dans le Dominion of Newfoundland.

Oua! Le Premier ministre libéral de l'époque, Richard Squires, s'est échappé par la porte d'en arrière, sous escorte policière, déguisé en femme...

Ah! Qu'il serait chouette de présenter une vignette Héritage Canada avec le gus déguisé en femme qui tente d'éviter la canaille qui réclame sa destitution. «Un autre beau moment de l'histoire du Canada présenté par Jeanfoutre Inc.»...

Les vaillants Newfies ont d'ailleurs obtenu sa démission. Qu'on le veuille ou pas, l'opinion de la rue ça compte toujours un peu plus qu'un discours froid lu à la radio ou bien à la Chambre de commerce.

C'est pas de ma faute si le capitalisme n'a pas d'avenir.