lundi 19 septembre 2011

Mon coin de paradis

Vous ne saurez pas où se situe mon coin de paradis. Si je vous le disais vous vous y rendriez tous en masse, je vous connais, et je perdrais aussitôt mon coin de paradis... Je suis un peu avare en matière de beauté naturelle, et même un peu agaçant puisque je vais tout de même vous en parler.

Mon coin de paradis c'est une rivière qui serpente un environnement de roc. La rivière dévale vers le grand fleuve Magtogoek et s'engoufre dans le roc en se transformant en chutes, cataractes et rapides spectaculaires. Il n'y pas un film pour vous transmettre ça. Rien. Aussi je n'y vais qu'avec mes mots, insuffisants, toujours un peu de trop.

Mon coin de paradis c'est aussi les sentiers qui suivent de près le mouvement des eaux. Les marques du temps sur les rochers m'incitent au respect. Ce qui me semble vieux est encore bien jeune au regard de l'univers.

Les souches, les baies sauvages et les champignons sont partout.

J'y fais mon cardio. Douze kilomètres dans le bois, à travers de petits sentiers où l'on se sent parfois à l'image des premiers humains qui sillonnèrent ces forêts encore vierges.

Ouais, c'est mon coin de paradis. À moi et à mes amis.

Et je ne vous dirai pas où c'est. J'ai peur que cela ne vienne tout gâcher.

Aussi, je ne vous ferai saliver qu'en pensée.

C'est là où je vais me reposer du monde.

Je ne serai tout de même pas assez con pour vous dévoiler où c'est...