vendredi 22 juillet 2011

Le Petit Tavernier des Trois-Rivières

Il y a eu deux académies de la philosophie à Trois-Rivières dans les années '90. Il y avait le bar Le Touristique, mieux connu sous le surnom Le Trou. Et il y avait le Pub 127.

Ce qui s'est passé là, c'est un peu comme notre printemps de la place Tien An Men. En version bûcheron qui finit ses prestations d'assurance-chômage.

Ce fût une pépinière de talents, tant du point de vue de la musique que de la littérature, voire de la barmanologie.

J'en tiens pour preuve ce blogue de François Duval, Le Petit Tavernier. 

L'auteur, qui se fait aussi surnommer Sunny Duval, traite cette semaine d'un drink fameux inventé par mon cher ami et camarade Rob Bob.

Ça donne le ton et la couleur à cette époque de ma vie, ce dont je lui suis particulièrement reconnaissant.

Je vous invite à le lire et même à l'entendre, ce Petit Tavernier. Il a publié des chroniques dans La Presse en 2004 qui ont été éditées en 2010 aux éditions Coups de tête. Le recueil s'intitule En-d'sous.

François Duval, je me souviens de lui comme d'un bon jack qui n'écoeurait personne.

Il devait observer. Puisque ses récits dénotent un bon sens de l'observation.

François Sunny Duval est aussi un musicien talentueux. Il fait de la scène depuis un bon bout de temps. Ça fait de lui un artiste pluridisciplinaire comme je les aime. Un artiste qui n'est pas cloisonné dans une seule sphère de la communication, mais qui cherche à toutes les englober pour livrer son message avec plus de force.

Son dernier hit musical est sur YouTube. Écoutez-moi ça.