mardi 5 juillet 2011

Jos Peddler

Jos Peddler ne s'appelle pas Jos ni Peddler mais tout le monde l'appelle Jos Peddler, si bien qu'on ne sait plus son nom: Alcide Gervais.

Jos Peddler est un petit bonhomme tout en nerfs qui vit de ce que le monde jette. Analphabète, il ne vit que pour le travail physique et se fait un honneur de déplacer à lui seul un frigo grâce à sa technique personnelle de transfert de poids. Pour les escaliers, Jos Peddler se place sous l'appareil électroménager et le laisse glisser sur les marches, beding bedang jusqu'en bas, avec la cigarette au bec, oui monsieur.

Tout glisse des escaliers jusqu'à sa petite remorque qu'il a fabriquée lui-même et installée après son vélo CCM usagé. Sa remorque peut contenir au moins deux électroménagers. Il attache des sacs après ses poignées de bicycle.

Il en travaille une christ de shot, Jos Peddler, mais il préfère ça à se tourner les pouces chez-lui.

-La tévé? C'est plate. La radio? C'est plate. Les journaux? J'sais pas lire... Fait que j'aime autant travailler pis faire d'l'argent... Un jour j'serai riche pis j'va's m'acheter un poste de tévé, une station d'radio pis un journal tabarnak! I' vont voir que Jos Peddler c'est pas un trou d'cul! Je m'pogne pas l'beigne moé calice!

C'est ce qu'en pense Jos Peddler. Et il a du nerf, le petit bonhomme. Trois quatre frigos par jour, tout seul, avec sa technique du transfert de poids... Le plus narfé des petits bonshommes de la paroisse Sainte-Cécile, y'a pas de doute là-dessus, calice que non...