mercredi 9 octobre 2013

Stoïque

Je ne vous donnerai pas un cours à propos du stoïcisme. J'ai commis quelques études en philosophie et je risquerais de prendre un tour didactique, ce qui ne me va pas très bien.

Je vais plutôt vous parler d'une attitude face à la vie. Et cette attitude repose sur un caractère stoïque, une âme suffisamment forte pour affronter tous les aléas de l'existence.

Épictète était stoïque. Il était l'esclave d'Épaphrodite, un affranchi de l'empereur romain Néron . Un jour, sur un coup de tête, Épaphrodite cassa la jambe d'Épictète. Ce qui fait qu'il se mit à boiter.

Que pouvait-il faire contre son maître et toutes ses exigences folles? Demeurer stoïque. Ce qui ne signifie pas de se résigner, mais de ne pas se laisser happer par des exigences folles, quitte à en perdre l'usage d'une jambe. L'âme doit être plus forte que le corps, par défi, pour que la vraie force se réalise devant ces maîtres de rien du tout puisqu'ils ne savent même pas se gouverner eux-mêmes.

Sénèque aussi était stoïque. Il enseignait à Néron, cet empereur réputé pour faire brûler Rome en jouant de la lyre, un débauché qui baisait avec sa mère, bref le plus mauvais élève que l'on puisse avoir. Que pouvait-il faire contre Néron? Rien. Et il se suicida sur l'ordre de Néron.

La vie était particulièrement sale à cette époque. Il nous est cependant resté quelques témoignages de personnes qui se sont montrées plus fortes que la foule qui applaudissait les lions en train de déchiqueter des humains au Colisée.

Ils étaient stoïques ou stoïciens...

Chez mes ancêtres anishnabés on dit souvent qu'il faut toujours être prêt en tout temps pour chanter son chant de la mort. Être toujours prêt à affronter le pire sans broncher, en répétant inlassablement le même refrain jusqu'à ce que soit bel et bien terminé.

Bon... On dirait que je suis en train de donner un cours ou bien de livrer un sermon.

Je m'arrête ici pour notre plus grand bien à tous.

3 commentaires:

Misko a dit...

Je connais pas cette histoire, mais Sénèque ne pouvait pas tuer Nétron? Si oui, bin, c'est du vrai gaspillage parce que je me dis qu'il aurait très bien pu le tuer tout en restant stoïque, quitte à se faire tuer par la suite par les licheux-d'cul à Nécon.

Anyway, bonne journée Makwa!

Gaétan Bouchard a dit...

Ça me phoque pas mal ton commentaire MIsko.., C'est pas facile de tuer Nétron... C'est le maître d'Épictète, celui qui lui a cassé une jambe, qui l'aurait tué ce Nétron
...

Misko a dit...

Hmmm, il devait être tôt...pis je devais pas encore avoir les yeux vis-à-vis les trous...

...en tous cas c'est ce que j'aime croire...