samedi 3 juin 2017

Juste un petit peu raciste, à peine xénophobe...

Le Parti Québécois n'est pas raciste. Il a toujours été un parti raisonnable. Et il est sans doute raisonnable de contenter un petit peu les racistes ou bien les milliardaires anti-syndicalistes.

Les Québécois devraient faire un effort et devenir un petit peu plus tolérants envers ceux qui sont un petit peu raciste, un petit peu millionnaire et un petit peu anti-syndicaliste. La tolérance est d'ailleurs une vertu pratiquée à tous les congrès du PQ envers les xénophobes. On leur dit du calme. Puis on leur dit qu'il faut y aller avec mesure, graduellement...

On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre.

Le miel que leur sert le Parti Québécois est le Code de vie de Hérouxville, le dieu Argent et autres idées raisonnables...

Évidemment, les Québécois résistent à faire confiance au PQ et, du coup, les péquistes croient que tout le monde endosse le gouvernement libéral corrompu jusqu'à la moelle.

Les péquistes oublient volontairement que le nationalisme primaire n'a pas plus la cote ici qu'ailleurs dans le monde occidental. Le PQ stagne à 20% dans les sondages et la dégringolade est loin d'être terminée.

Ce 20% de la population ne pourrait être représenté que par le PQ, qui adopte une approche raisonnable face au Code de vie de Hérouxville, le dieu Argent et tout le reste.

Malheureusement, 80% de la population du Québec ne vit plus en vase clos, à l'ombre du clocher paroissial.

Le PQ, qui ne veut tout de même pas tout perdre, dont ce segment de la population, va sans doute continuer à défendre un discours identitaire suranné qui ne pourra aller qu'en déclinant au fil des ans.

Jamais il n'ira chercher plus.

Parce que les gens ne consentiront pas à devenir un petit peu raciste, juste un petit peu et pas plus qu'il ne le faut, pour lui faire plaisir.

Fin de leur histoire.