jeudi 17 mai 2018

Parce que nous ne sommes pas cannibales

Résultats de recherche d'images pour « saturne dévorant un de ses fils »

Lorsque l'on n'éprouve aucune satisfaction à faire souffrir les autres on se place tout de suite en position d'être marginalisé même si l'on ne fait pas partie des victimes.

Il y a une logique inhérente à la joie de faire souffrir autrui.

Je dirais même que les gens méchants se donnent toute la logique du monde pour continuer.

De sorte qu'il ne nous reste que des émotions, des sentiments et des états d'âme pour les combattre.

Ce n'est pas beaucoup.

Mais ce n'est pas rien.

C'est toute la différence entre vivre comme des cannibales qui s'entre-dévorent les uns les autres ou bien vivre ensemble, en toute quiétude.


1 commentaire:

  1. Les sentiments et les émotions ne sont pas peu . Elles sont immenses pourvu qu ' on les aime .

    RépondreEffacer