vendredi 4 mai 2018

Les Peaux Roses

Si j'étais Noir, cela aurait au moins l'avantage de m'éviter les confidences des racistes.

Comme je suis plutôt Peau Rose, les racistes roses de peau se permettent de me tenir des propos immondes accompagnés de clins d'oeil complices.

-Hein mon Guétan? T'es pas tanné des hosties d'immigrés... Touttes des voleurs... J'leu' fais pas confiance...

Évidemment, j'ai dû reprendre l'imbécile qui me disait ça. Il en a été vexé, le pauvre. Comme si l'on ne pouvait pas parler des hosties d'immigrés...

Si j'étais Noir, le raciste à la peau rose ne m'aurait même pas adressé la parole. Ou si peu. Je n'aurais pas pu sonder l'obscurité de son âme.

Puisque j'ai la peau rose, je dois me taper toutes sortes de conversations stupides avec de petits porcelets qui ont peur d'être envahis par les Martiens. 

Non, je ne fais pas partie de votre gang, peureux qui chient dans leurs shorts à la vue d'un bol de couscous.

Et j'aimerais parfois être Noir pour ne pas avoir à expliquer au monde que nous les Peaux Roses ne sommes pas tous des crétins finis.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.