mercredi 7 mars 2018

À propos de la page Facebook de Jagmeet Singh

Jagmeet Singh, leader du NPD fédéral.
Je suis écoeuré des épais racistes qui nous font honte. Écoeuré de ces mononcles et de ces matantes pas sortables qui chient par la bouche. Cachez-vous au lieu de nous faire tous passer pour une bande de piochons qui ne savent rien, ne lisent jamais, mais connaissent tout parce que c'est leur petit doigt qui le leur a dit...

Cela explique pourquoi la section commentaires de mon blogue n'est pas accessible à n'importe quel goret. Une insulte et t'es out à vie  sans possibilité de pardon. Cela me permet de me concentrer sur des propos positifs plutôt que sur du crêpage de chignon. Les gorets n'ont qu'à aller plonger leur groin dans une autre soue.

Ce matin j'ai visité par hasard la page Facebook de Jagmeet Singh, le nouveau chef du NPD fédéral qui arbore un turban sikh. Il ne semble pas filtrer les commentaires sur son mur Facebook selon ce que je pouvais y lire. Des idiots en tous genres le traitaient de chien bâtard qui devrait retourner dans son pays. Je dirais même que la majorité des commentaires allaient dans ce sens. De quoi avoir honte des Simard, des Côté, des Bouchard et autres patronymes bien Québécois qui nous feraient tous passer pour des hosties de sans-dessein qui hurlent au vent dans la sloche en combines à panneaux.

On peut détester Jagmeet Singh. On peut douter de la gauche. Mépriser le socialisme. Mais s'attaquer à un être humain sur la base de son appartenance culturelle, ethnique ou religieuse est sans doute le summum de la bêtise des mal torchés.

Plutôt que de me détourner de Jagmeet Singh, ces propos m'incitent à voter pour lui.

Le racisme déguisé en anticléricalisme des Lumières ne m'allume pas du tout.

Il n'y a pas d'excuses pour le racisme.

Pas d'excuses pour ceux qui veulent faire du mal aux gens qui vivent autour d'eux en faisant des appels aux pogroms et aux razzias.

Personnellement, j'élimine de ma liste d'amis Facebook tous ceux qui ont une tendance lourde au racisme. Je n'ai pas de temps à perdre avec des braillards qui jouissent à l'idée de faire souffrir un Québécois qui n'est pas de souche. Qu'ils disparaissent de ma vue. Point final.

Cela explique aussi pourquoi je n'ai pas publié depuis deux semaines dans le Hufftington Post qui, malheureusement, nourrit une armée de trolls pour se nourrir lui-même.

Ces enragés détournent tout le monde de la zone commentaires pour finalement en prendre le contrôle avec leur idéologie nauséabonde. C'est un peu comme si La Presse des années '80 publiaient toutes les lettres haineuses qu'elle recevait... Ça volerait tout aussi bas. Sauf que La Presse, justement, ne le faisait pas. Alors que les forums du Journal de Montréal débordent de vomi dans une proportion de 75%.

Voilà. Je n'ai rien d'autre à rajouter pour le moment.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.