lundi 19 octobre 2015

Si la tendance se maintient...

C'est aujourd'hui que les électeurs du Canada, incluant ceux de mon pays le Québec, décideront de la composition des représentants de la Chambre des Communes.

J'ai voté par anticipation il y a deux semaines. J'ai voté pour le Bloc Québécois.

Je trouve dommage d'avoir à voter pour un parti plutôt que pour une personne que j'estimerais digne de confiance. Cela dit, je me sens impuissant à y changer quoi que ce soit. J'ai accordé ma confiance à un parfait inconnu, André Valois, candidat du Bloc Québécois dans mon comté. Je ne sais pas ce qu'il vaut comme personne. Je me dis qu'il est sans doute le plus républicain des candidats en lice pour le poste de député fédéral du comté de Trois-Rivières.

J'espère que les Québécois, un jour ou l'autre, quitteront cette monarchie constitutionnelle qu'est le Canada pour se donner un pays à la hauteur de leurs rêves et de leurs valeurs.

Je ne crois pas que le Canada puisse devenir notre pays. Il l'a déjà été. Il ne l'est plus depuis longtemps, depuis que le député fédéral Louis Riel a été pendu pour dire vrai.

Quelle que soit l'issue de cette élection, nous aurons, nous les Québécois, un combat à mener ailleurs qu'à Ottawa.

Nous devrons devenir maîtres chez-nous et nous donner un pays digne de ce nom qui ne soit pas soumis aux banquiers et autres capitalistes sauvages.

J'ai voté pour le Bloc Québécois pour aller encore plus loin sur la voie menant à une société juste et égalitaire.

Je sais d'avance que je vais perdre mes élections ce soir. Si la tendance se maintient, Gilles Duceppe ne sera jamais Premier Ministre du Canada. Et c'est tant mieux ainsi.

Bonnes élections, concitoyens et concitoyennes!

2 commentaires:

Johannes Climacus a dit...

Moi aussi je suis pour l'indépendance, je crois que c'est une bonne chose pour plusieurs raisons. Mais je ne crois pas que nous ne serions plus soumis aux banquiers, parce que là il faudrait tout chambouler le système en plus, et les gens n'aiment pas les gros changements. En ce qui nous concerne, je crois que si demain ont devenait indépendant, PKP serait roi du pays de l'hiver. C'est l'histoire du gars qui préfère être roi dans une petite compagnie, que valet dans une grosse. :D

Gaétan Bouchard a dit...

@Johannes Climacus: Comme disait César, mieux vaut être premier dans son village que second à Rome... (Facile à dire quand t'es premier à Rome!)