lundi 12 janvier 2015

L'obscurantisme du bon docteur Couillard

Hier, tout le monde était Charlie. Je ne saurais m'opposer à la vertu et je sais bien que tout le monde aime la tarte aux pommes.

Je suis bien content que des tas de gens, dont les plus hypocrites de nos politiciens, se fassent maintenant aller la gueule pour des beaux principes qu'ils méprisaient encore la semaine dernière.

Le maire de tel trou reculé qui menaçait de poursuites civiles tel ou tel caricaturiste (peut-être moi, sic!) met ses drapeaux en berne pour afficher sa solidarité avec les victimes de Charlie Hebdo et sans doute défendre un peu la liberté d'expression... Demain, il sera le premier à menacer quiconque rira de lui en dessinant sa tête d'oeuf.

Le plus hilarant d'entre tous, quant à moi, était le Premier Ministre du Québec, le docteur Philippe Couillard, qui participait à la marche Je suis Charlie à Québec. (À Montréal, une ville plus à gauche, il se serait fait lancer des tomates...)

Le Premier Ministre du Québec a dit, en substance, que la lumière triompherait de l'obscurantisme...

Pourtant, le bon docteur Couillard a été payé pendant quelques années par l'un des régimes les plus obscurantiste de la planète, l'Arabie Saoudite, où l'on découpe en rondelles et fouette les opposants politiques, où les femmes n'ont aucun autre droit que celui de se taire, mais où l'on fait beaucoup de pognon qu'on peut ensuite placer dans un paradis fiscal sans contrevenir aux lois du Canada et du Québec quand on en revient plein aux as...

Ce régime despotique est avec le Yémen et plusieurs autres dictatures du Moyen-Orient un terreau fertile pour le terrorisme religieux qui déferle partout dans le monde ainsi que dans les salles de rédaction de nos journaux libres.

Si j'avais souhaité combattre le régime hitlérien obscurantiste, il me semble que j'aurais trouvé un autre moyen que de me trouver une job en Allemagne nazie. Évidemment, je ne parle que pour moi, fils de roturier qui n'a jamais voyagé plus loin que l'Alaska et qui ne connais rien aux plaisirs et raffinements de nos notables, les mêmes qui réclament à grands cris des politiques d'austérité pour mieux nous apprendre à vivre. Le serf doit payer, voyez-vous, et le noble doit dépenser. Qui suis-je pour juger des vertus des bourgeois pleins d'marde?

Bien sûr, je le répète, on ne peut pas être contre la vertu.

Tant mieux si nos élites réalisent parfois qu'une poignée d'anarchistes qui font des caricatures pour Charlie Hebdo représentent les plus hautes valeurs de nos sociétés presque démocratiques. Cela porte à croire que nous pourrons continuer à défier sans crainte toutes les formes d'autorité, d'idéologie politique, de racisme et de religion.

À moins que tous nos bonzes aient la gueule de bois au retour d'une manif autorisée et reviennent illico à la normale, avec leurs lois spéciales, leurs règlements contre les manifestations, leurs poursuites civiles contre ceux qui les critiquent ou bien les caricaturent sans la protection juridique d'une institution médiatique...

En attendant, il vous est toujours possible de signer cette pétition. Il s'agit d'une pétition pour empêcher l'Arabie Saoudite, l'ex-employeur du bon docteur Couillard, de donner des coups de fouet à un blogueur qui s'est moqué de la police des moeurs et de l'Islam.