jeudi 10 septembre 2009

Café thermos


Lionel Langlois est un homme qui boit toujours son café dans une tasse thermos parce qu'il demeure chaud plus longtemps.

-Ouin ben, de dire son ami Henri Gauthier, les thermos ça goûte le métal. J'aime pas ça boire dans un thermos!

-Y'a même plus d'métal dans les thermos aujourd'hui! de répliquer Langlois. C'est du plastique ou que'que chose de même...

-Ouin ben c'est pas bon pareil. Ça goûte le plastique! Moé j'aime boire dans une tasse en céramique!

-Ouin ben ton café va être frette au boutte de dix minutes pis l'mien sera encore chaud!

-Peut-être, mais mon café, lui, i' va goûter bon, ok là?

-Ah ouin? Ben le mien aussi. I' va rester chaud pis i' va être encore meilleur!

-J'aime mieux du café frette dans de la céramique que du café chaud dans le thermos!

-Boés-lé chaud ou frette ton café j'm'en tabarnaque! Moé c'est dans un thermos que j'prends mon café!

-Ok d'abord... Bois-lé ton café dans ton hostie d'thermos à marde!

-Çartain que j'va's l'boire! Tiens, calice, une gorgée! (Gloub!) Pis encore un' autre! (Gloub!)

-Tu boés des produits chimiques saint-ciboire! Le plastique se dissout dans la chaleur pis t'avales du pétrole synthétique hostie!

-Ben oui, ben oui...

L'heure de la pause était terminée. Langlois et Gauthier jetèrent tous deux le contenu de leur café dans l'évier et retournèrent à leurs postes respectifs.

Langlois était juste devant Gauthier sur la chaîne de montage de l'atelier.

Ils ne s'entendraient pas parler avec tous ces pistolets à clous qui claquaient simultanément sur les lieux.

Encore quatre heures et la journée serait finie.

Ils pourraient enfin aller se chicaner autour d'une bière dans leur bar préféré, le bar Guiliguili, un trou parmi tant d'autres trous peuplés d'ivrognes et de prolétaires désenchantés.