vendredi 11 septembre 2009

Blog, blogue, bloye & ploye...


-Y'a un gars qui écrit su' un bloye comme que c'est qu'i' appelle ça... Une bloye... Un blo... E'l'sais pas trop torvisse... En tous 'es cas, e'l'gars y'écrit su' l'Intermette là, là... Le gros et grand qu'i' passe souvent su' 'a rue a'ec son bicycle... C'est quoi son hostie d'nom lui? Gaston? T'sais l'gros au bar qu'i' a failli calisser un banc dans 'a face d'un hostie d'trou d'cul qui écoeurait tous 'es filles dans l'bar en leu' disant qu'i' les prendraient par en arrière, lui pis sa gang de gars de sortis d'prison?

-Ah oui tu veux dire Gaston Bouchard?

-En plein ça! Guétan Boucher!

-Ben oui... Pis l'gars a crissé son camp en courant pendant qu'Gaston courrait en arrière de lui avec un tabourette de bar dans 'a main...

-Hastie! I' faisait mieux d'courir... I' peut être mauvais en sacrament Boucher, l'air de rien.

-Ouin pis c'est quoi l'affaire avec l'Interpette?

-Ben y'écrit un bloye, Guétan. Pis su' son bloye j'ai lu qu'i' écrivait qu'i' a deux choses qu'i' faut jamais parler dans 'es bars.

-Ah ouin? Pis c'est quoi don' ?

-Ben i' dit qu'i' faut jamais parler d'religion ou d'politique dans 'es bars.

-Pas rien qu'dans 'es bars saint-chrême! Partout! Dès qu'tu parles de d'ça, ben t'es faitte. La chicane va pogner pis la bière va goûter amère.

-Ah ben c'est comme de ben entendu là jéritole! Le pire dans ' politique, selon moé, c'est les ceusses qui pensent que l'monde devrait fitter dans leu' z'hosties d'livres d'histoire. I' s'calissent du monde anyway... I' jouzent aux révoltés pis toutes sortes d'affaires de même pis i' disent que l'peuple est aliéné... Hostie y'a juste les fous qui sont aliénés! C'est des tabarnaks de pleins d'marde qui s'pensent du côté du peuple pis qu'i' disent que l'peuple est fou maudit calvaire de tabarnak! J'en reviens en cibouère d'ces hosties d'fêlés qui voudraient que l'monde fitte avec leu' version d'l'histoire au lieu de c'que l'monde fitte ensemble, comme des z'oiseaux du ciel, toé chose, qui sont nourris par Dieu ou l'aide sociale, j'sais-tu moé calice...

-Tu m'parles-tu d'politique là mon Bob?

-Hein?

-Tu parlais pas de Gaston Bouchard, là, e'l'gars qui écrit su' son bloye qu'i' faut jamais parler d'politique pis d'religions dans 'es bars?

-E'l'sais ben hostie mais c'est plus fort que moé! Fallait j'la sorte celle-là. Les hosties d'fêlés qui veulent jouer aux metteurs en scène avec e'l'peuple, pour qu'i' fitte dans leu' vision sale des choses, leu' livres d'histoire, leu' z'hostie de «Mon Combat-dont-on-s'en-torche», ben qu'i' mangent d'la marde! C't'à cause d'eux autres qu'ça va mal dans l'monde! Si i' s'f'raient sucer plus souvent ben ça arriverait pas ces hosties d'hologosses pis nexterminations du calice de christ de tabarnak!

-Boés ta bière Bob.

-Ouin pis en tous 'es cas... T'as même pas d'ordi toé, Bournival... Qu'est-cé qu'tu comprendras ben toé à ça un bloye?

-T'apprendras que j'sais lire pis écrire! J'comprends tous 'es mots même si j'ai pas été plus loin qu'ma huitième année... E'l'père voulait que j'travaille hostie. I' m'a sorti d'l'école. Ç'toujours ben pas d'ma faute pompier sale de prêtre cordonnier du calice!

-En tous 'es cas. Moé j'dis que dans 'es bars on d'vrait parler des femmes.

-Es-tu fou toé? L'trois quart viennent icitte pour pas vouère leu' femme à maison!

-Ouin... Ben d'quoi qu'on d'vrait parler dans 'es bars?

-Qu'i' mange d'la marde Gaétan Bouchard! On parlera ben de c'qu'on veut dans 'es bars! D'la religion! D'la politique! Des femmes! N'importe quoi hostie d'calice!

-Ç'a empêche pas que l'gars qui écoeurait tous 'es filles i' courait vite en hostie quand qu'i' était en arrière de lui a'ec un tabourette dans 'a main pour le snapper.

-Moé j'connais pas les bloyes... Juste les ployes.* M'en calisserais ben què'ques-uns d'par en arrière d'la cravate moé-là... À 'a Belle Province, genre... A'ec une poutine...

-T'encore faim toé?

-J'ai toujours faim hostie.


*Ploye= hot dog