dimanche 24 juin 2018

C'est aussi la Fête nationale des Canadiens-Français à Rivière-la-Paix en Alberta

J'ai parcouru le Canada d'un océan à l'autre. En autobus, sur le pouce et même à pieds quand personne ne voulait m'embarquer.

Au fil des ans, j'ai fini par développer d'autres vues sur notre soi-disant réalité nationale.

C'est aujourd'hui la Fête nationale du Québec. Une fête qui s'appelait autrefois la Fête de la Saint-Jean-Baptiste, elle-même calquée sur la fête du solstice d'hiver, Noël, fixée au 24 décembre et l'autre le 24 juin.

Les Autochtones considèrent eux-mêmes le 21 juin comme une Fête nationale. Et puis les Franco-Ontariens et autres Acadiens continuent tout de même de fêter la Saint-Jean, qu'ils considèrent encore comme la Fête nationale des Canadiens-Français, de Rivière-la-Paix à Tracadie, en passant par Sudbury.

Les Canadiens-Français, groupe dont on a trop souvent tendance à renier l'existence au Québec, se sentent souvent abandonnés du Québec et des Québécois-Français peut-on dire.

Autrement dit, il se peut que le 24 juin soit aussi la Fête Nationale des Français d'Amérique ou quelque chose du genre.

Cela me chicote l'esprit.

Je ne suis pourtant pas nationaliste, sinon fier de ma culture française mâtinée de diverses cultures pour me forger un destin universel et transcendant.

Je trouve qu'il y a une certaine tristesse, sinon une injustice, dans le fait de mépriser d'une manière qui va jusqu'à renier l'existence des communautés francophones hors-Québec. Comme si elles n'étaient que des créations artificielles de feu Pierre Trudeau.

J'ai donc une pensée toute particulière en ce 24 juin envers tous les francophones d'Amérique, incluant Haïti et autres anciennes colonies françaises.

Ce n'est pas du nationalisme.

C'est quelque chose de subtil comme nos relations familiales, avec ses hauts mais surtout ses bas.

Il serait temps que les hauts reprennent la première place.

Bon congé férié pour le reste.

Que tout le monde en profite.

On peut faire du vélo.

Ou agiter des drapeaux.

Moi je vais faire du vélo.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.