jeudi 30 octobre 2014

Les grandes heures du matin

Les petites heures du matin portent mal leur nom.  Ce sont pour moi les plus grandes heures de la journée. Je sais bien que l'expression fait référence aux chiffres de l'horloge. N'en déplaise à Saturne, le défilement du temps est prosaïque.  Sa roue qui dévore jusqu'à ses propres enfants ne m'intéresse pas. Il n'y a plus de temps qui tienne aux grandes heures du matin. Chiffres et comptables sont endormis et l'éternité, impossible à trouver dans les obligations du jour, s'impose d'elle-même pour la plus grande joie de votre humble rapporteur d'angles abrupts et de nouvelles qui n'en sont pas.

Aux grandes heures du matin, quand les ivrognes eux-mêmes n'errent plus dans les rues du centre-ville de Trois-Rivières, il ne reste souvent que moi seul. J'enfourche mon vélo, allume mes phares et puis pédale au doux son des pneus qui frottent l'asphalte humide. 

Octobre et novembre sont encore plus désertés que jamais par l'humanité qui souffre. On n'entend plus le vrombissement des systèmes de climatisation. On sent dans l'air la fumée du bois franc qui se consume dans les foyers.

Chaque aurore apporte son lot de paix, d'amour cosmique et d'espérances, je vous en torche un papier.

8 commentaires:

Misko a dit...

Ça fait du bien de lire ça.

Ça donne le goût d'aller se promener en bicycle aus p'tit...euh, aux grandes heures du matin.

C'est bin trop vrai qu'à ces heures-là y a comme kek chose de magique.

Meegwetch, Mak!

monde indien a dit...

Hmmm , tôt le matin , les taré-e-s sont épuisé-e-s .
Ouf , ils-elles ne sont plus là !
Et puis la pollution est retombée puisque les activités chimico-industrielles se sont arrêtées , le temps d ' une nuit :
alors , ces matins , tôt , ça sent si bon les odeurs sucrées et magiques de toutes les plantes ! On y voit m^me l ' âme de Dieu !
J ' aimerais tant que ma chérie d ' amour , ma blonde et unique soit ici avec moi ! mais je n ' aurai jamais le courage ( peut-être un jour l ' aurai-je ? ) de la réveiller !
Peu importe , je me sens si bien et pense à vous tous et toutes qui savez les vraies belles choses de la vie , savez les partager _
Axè !!!

Gaétan Bouchard a dit...

Kwey Misko. Le plus ironique dans cette histoire c'est que j'ai croisé un trou du cul qui était gelé tight sur la piste cyclable aux petites heures du matin que je disais grandes. Le gars m'a dit que j'allais trop vite sur mon vélo et je me suis arrêté pour lui dire qu'il ferait mieux de rentrer vite à la maison...

***

Kwey Monde Indien. Tout semble s'arrêter le matin, sauf les ivrognes dois-je rajouter... Y'a rien comme l'aurore quoi qu'il en soit.

monde indien a dit...

En général à ces heures les ivrognes sont couché-e-s dans leur coma - la paix soit avec eux-elles !
Axé baba , Saravah !
http://artepopularbrasil.blogspot.fr/
( tu cliques à droite sur le nom des artistes - tu auras pas mal de merveilles - pas mal d ' artistes un peu trop "chrétiens" à mon goût - beaucoup de brésiliens le sont trop , hélas - mais beaucoup aussi d ' autres bien sympas ,... )
( je t ' avais envoyé déjà des choses de Axel Botega , je crois .. )

Gaétan Bouchard a dit...

Merci pour le lien monde indien. Quel plaisir pour les yeux ce Botega et tous ces artistes naïfs brésiliens... De quoi nous désennuyer du Douanier Rousseau...

monde indien a dit...

Kwey , l ' ours ,
je suis heureux que ces artistes te plaisent -
A vrai dire ça ne m ' étonne pas -
Je n ' aime pas qu ' on les appelle "naïfs" -
Je ne sais pas quel sens vous donnez à ce mot à Québec ? Ici en France , c ' est un peu synonyme de "b^te" , "stupide" - "enfantin" -
Non , ils-elles ne sont rien de tout ça - bien au contraire -
Ce sont les vilains riches-blancs qui les ont appelés ainsi , sans doute pour ne pas qu ' ils-elles dérangent leur "marché" de l ' art !!!
Ce sont tous ces gens , artistes ou pas , qui ont toute la clairvoyance de l ' âme , du coeur et de l ' esprit -
Et "eux-elles" choisissent ceux-celles qui sont le plus en difficulté - tels le Douanier ou Chagall , car ceux-celles qui offrent la beauté et le bonheur du partage sont trop dangereux pour eux et leurs machinations intéressées -
Alors,artistes - ou pas - continuons nos activités de fêtes ( sous toutes leurs formes ) , de partages , - Le reste viendra de surcroît ( comme disait l ' autre ! ) -
1000 bonnes choses pour toi et TOUS-TES les tiens-nes - / avec joie et respect - / Charles -

Gaétan Bouchard a dit...

Un Bosniaque de mes amis m'a récemment raconté cette anecdote à propos d'un peintre abstrait dit moderne qui rencontre Ivan Generalic, un peintre dit naïf qui est probablement l'artiste visuel le plus connu de l'ancienne Yougoslavie.

Ce peintre abstrait inconnu a tout simplement dit:

-J'aimerais être naïf...

Surtout quand il s'est rendu compte que le naïf vendait sa bonne humeur à l'huile peinte sur vitre comme des petits pains chauds...

Il était naïf, mais pas tant que ça. J'imagine qu'il devait bien payer ses comptes, Generalic.

Même si je préfère Monet aux discussions sur la monnaie, il me fallait bien te la servir celle-là, monsieur monde indien, parce que je ne l'avais jamais raconté à personne avant ce jour...

La morale? Je ne sais trop. Comme d'habitude. Pourvu que cela se fasse dans le plaisir et la joie et hop! c'est la belle vie.

monde indien a dit...

Dézolé , je parle sûrement trop de nos malheurs à tous-tes -