lundi 1 octobre 2018

FAISONS SORTIR LE VOTE ORANGE !

Peu importe qui gagnera ses élections, quelque chose s'est à jamais fissuré dans l'image que nous nous faisions du Québec jusqu'alors.

De tristes sires nous ont habitués à nous rasseoir, déçus, rassis et amers.

Cela fait des siècles qu'ils nous dépriment avec leurs courtes vues sur la communauté.

Pour eux, ce sera toujours au plus fort la poche. Toute autre vision de développement humain est non seulement ridiculisée mais vouée aux gémonies.

L'hégémonie de cette idéologie triste et exsangue est menacée par la piètre qualité de ses agents de promotion.

Face à une femme qui se tenait debout devant trois fieffés menteurs, les vieilles rengaines ne font plus le poids.

Il y a quelque chose dans l'air qui rappelle la Vague Orange.

Quelque chose qui rappelle même l'élection du PQ en 1976, quand Gérald Godin battait Robert Bourassa dans son propre comté avec des poèmes décapants qui ridiculisaient les vieilles peurs sur lesquelles a si honteusement surfé Jean-François Lisée.

Le PQ s'est disqualifié de cette élection pour cause de xénophobie.

La CAQ le sera pour la même raison.

Le Parti Libéral du Québec, c'est la corruption à fond Léon.

Pour un Québécois et une Québécoise, je crains qu'il n'y ait plus tant de choix...

Voter Vert? Pourquoi pas.

Ne pas voter? J'ai déjà entendu ça. On me dirait qu'il faudrait vivre tout nu que j'aurais la même réaction un peu indifférente. M'en fous que les gens veuillent vivre tout nu. Je les laisserais vivre tout nu.

Alors quoi?

Mais oui.

Québec Solidaire.

Il fait soleil. Les bureaux de vote sont ouverts.

J'ai bon espoir.


1 commentaire:

  1. Moi aussi j'ai voté QS, et on a gagné dans Laurier-Dorion. Fuck le vote stratégique pour le parti libéral pour empêcher la CAQ de rentrer. Rien de toute façon ne pouvait arrêter cette vague bleu poudre, mais QS a gagné des points, et c'est ce qui compte pour moi: ne pas voter par peur, mais par conviction, pour ses valeurs.

    RépondreEffacer