dimanche 17 août 2014

Ej' veux d'la harpe tabarnak!

Dans la nuit de samedi dernier j'étais en beau joual vert.

Il m'arrive de me lever tôt afin de poursuivre un demi-sommeil dans le lazy-boy de mon atelier.

Pour accompagner ce demi-réveil, je me fais un bon café. Bien enfoncé dans le lazy-boy, je m'empare de la manette de la radio et souhaite tomber sur quelque musique endormante de la chaîne 104,3 FM, c'est-à-dire Espace Musique, Ici, Radio-Canada-whatever.

Il arrive qu'un esprit sage et éclairé  du 104,3 FM ait le bonheur de diffuser quelque mélopée apaisante comme ces petits riens joués à la harpe qui vous comblent de bonheur. Je voudrais bien vous dire les titres et les compositeurs, mais je m'endors souvent avant même que d'entendre la voix de l'animateur qui, fort heureusement, ne prend pas toute la place. J'atteins des états de grâce moins anodins qu'ils ne le semblent en des occasions idoines. Je plane comme un gros con au joli son d'une harpe ou d'une violon pas trop casse-couille. C'est comme si mon lazy-boy se transformait en tapis volant, moins le tapis bien sûr, mais avec encore plus d'élément volant, oserais-je ajouter. Ah! le bonheur d'écouter de la musique douce sur une radio payée avec nos taxes et nos impôts...

Samedi dernier, vers les quatre heures du matin, j'étais en beau fusil parce que le 104,3 de la bande FM diffusait de la salsa plutôt que de la harpe apaisante. Je n'ai rien contre le flamenco ou la danse des canards. Sauf à quatre heures du matin alors que je prends presque l'habitude de me lever pour mieux me rendormir. Je fulminais contre le bruit, partout le bruit, les rugissements, les crissements de pneus, les moteurs, les hydravions et les tricycles mal huilés. Mais ce n'était rien si je l'opposais à mon besoin viscéral de ne plus râler sous l'effet analgésique de la harpe.

-Ah ben ej' va's m'plaindre calice! Ej' veux d'la harpe tabarnak! M'a leu' z'écrire à Espace-Zizique pis ej' m'en va' leu' dire qu'ej'veux d'la harpe tabarnak! D'la harpe pas d'la salsa, de l'orchestre bavarois ou du twist and shout! Ej'veux d'harpe tabarnak!

1 commentaire:

barthelemy charles a dit...

Ah une bonne harpe , t ' as raison !
Est-ce un effet de l ' âge , de la sagesse , ou de la méchanceté du monde ? ou la douceur infinie de l ' instrument ?
; )